Société histoire généalogie de La Matapédia

Bienvenue

Volume 125e Amqui. La version solidifiée (boudinée ou reliée) du volume du 125e d'Amqui est en vente à la Société d'Histoire et de Généalogie, et au Sélectotel Val-Moni. Il en reste encore des copies, au prix réduit de 25$

Nous publions une liste des corrections (erreurs qui nous furent signalées), et l'identification des photographies dans le répertoire ¨Publications¨ et le sous-répertoire ¨Volume du 125e Amqui¨

 

Historique de la Vallée de la Matapédia. Le territoire du Québec est habité depuis longtemps par les Amérindiens. On pense que leurs ancêtres, chasseurs de mammouths et de caribous, sont venus d'Asie par le détroit de Béring il y a près de 20 000 ans. Et qu'ils se sont déplacés vers l'Est selon l'abondance du gibiers.

On estime que les Micmacs sont arrivés sur le territoire de la vallée de la Matapédia vers 500 ans avant JC, soit 2000 ans avant les Européens. On juge qu'à l'arrivée des Européens, 20 000 Amérindiens vivaient sur l'actuel territoire du Québec.

Comme ils étaient nomades, on ne peut établir de lieux de résidence, mais on retrouve des artefacts de leur passage. On sait que les Micmacs utilisaient la vallée de la Matapédia pour se rendre de la baie des Chaleurs vers le fleuve St-Laurent.

Des explorateurs ont visité et cartographié le territoire; puisqu'en 1694, la Seigneurie du Lac Matapédia est concédé par Frontenac, gouverneur du Canada, à Nicolas Joseph d'Amours de Louviers. Mais le seigneur, ni aucun colon ne vinrent s'établir dans la vallée.

En 1812, suite à l'invasion du Canada par les Américains, on reconnait l'importance de construire des routes. Plusieurs expéditions sont conduites pour explorer le territoire. Ce n'est qu'en 1830, que les premiers travaux de construction du chemin Kempt vont débuter. Les travaux durent deux ans.

En 1833, Pierre Brochu est le premier descendant européen à venir s'établir dans la vallée. Et ainsi commence la période oû nous pouvons effectuer plus facilement des recherches historiques et généalogiques.

Informations supplémentaires